3 bonnes raisons de souscrire une assurance emprunteur

Lorsque vous souscrivez un prêt immobilier, On vous propose systématiquement de souscrire aussi une assurance emprunteur. Voici 3 bonnes raisons d’accepter et d'en souscrire une auprès de notre agence.

Pour décrocher un prêt

L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire d’un point de vue légal lorsque vous demandez un crédit immobilier. Toutefois, étant donné les montants concernés, aucun établissement de prêt ne prendra le risque de vous l’accorder sans la garantie que, s’il vous arrivait quoi que ce soit (décès ou invalidité notamment), les sommes seraient bien remboursées malgré tout. C’est là le rôle de l’assurance emprunteur : l’assureur s’engage à verser les sommes restantes si vous vous retrouvez dans l’incapacité de le faire. Si vous avez déniché le logement de vos rêves et que vous avez besoin d’emprunter en plus d’un éventuel apport personnel pour l’acheter, vous devrez donc souscrire une garantie emprunteur.

Pour votre tranquillité d’esprit

Un crédit immobilier se souscrit généralement sur une longue durée, pouvant aller jusqu’à 30 ans. Difficile de savoir ce que vous réserve la vie pour aussi longtemps ! Un accident, une maladie, une perte d’emploi, ou encore une incapacité de travail peuvent malheureusement survenir. Si c’est le cas, vous risquez de subir, en plus des désagréments physiques et psychologiques, des pertes financières et de ne plus pouvoir rembourser les mensualités de votre prêt. L’assurance emprunteur vous évite de perdre votre maison ou appartement, grâce à l’assureur qui prend le relai à votre place, vous garantissant un certain confort dans cette situation difficile.

Pour vos proches

La garantie décès est l’un des éléments obligatoires d’une assurance emprunteur. Si vous veniez à décéder avant que le prêt soit entièrement remboursé, sans cette garantie, la charge financière risquerait de peser sur les épaules de vos proches, conjoint(e) ou enfants par exemple. En souscrivant une assurance de prêt, vous les protéger donc et leur évitez de se retrouver avec cette lourde dépense inattendue. C’est d’autant plus important si vous êtes la principale source de revenus de votre famille, ou si vous avez souscrit un prêt à deux. Dans ce cas, le calcul se fait au pourcentage : l’un peut être assuré à 60 % et l’autre à 40 % par exemple, ou même les deux à 100 %.