Principe & tarifs du coworking

Le coworking est un anglicisme pour décrire le cotravail qui regroupe deux notions, un réseau de travailleurs encourageant l'échange mais aussi des bureaux partagés présents dans les grandes villes. Ces espaces ouverts permettent aux coworkers, de travailler et de réseauter en même temps.

Comment se développe le coworking ?

Les prix de l’immobilier se sont envolés dans la plupart des grandes agglomérations. Parallèlement, internet et la mobilité informatique a permis à de nombreux travailleurs indépendants (freelances) de se mettre à leurs comptes. Ils ont la possibilité de travailler de chez eux mais ne peuvent pas recevoir leurs partenaires et leurs clients. Les salles de réunions à la location ont donc commencé à fleurir. Ce n’est qu’en 2007 que les premières salles de travail collaboratives naissent en France, à Marseille. Ces espaces regroupent maintenant des individus qui mettent en commun des ressources et échangent des idées pour nourrir leur créativité. Les bureaux partagés actuels proposent maintenant de nombreux services : accès haut débit, imprimantes partagées, salles de réunions, etc.

Quels sont les éléments qui font varier le prix d’un bureau partagé ?

Un espace de coworking propose de multiples services qui font tous varier le prix de la location. Dans un premier temps, les services classiques tels qu’une connexion wifi, des bureaux et des chaises, une imprimante, une machine à café, constituent la base du principe du coworking mais c’est surtout la localisation des bureaux partagés qui fait varier le prix d’un espace à un autre. En plein centre-ville avec de multiples moyens de transports, ces espaces peuvent atteindre jusqu’à 50€ par jour. Sachez également qu’il existe souvent plusieurs formules de location. À la journée, à la semaine ou au mois, par poste ou par bureau, chaque variante modifie le tarif proposé.

Quels sont les avantages du coworking ?

Prendre des bureaux partagés permet de gagner en souplesse financière et en mobilité. En effet, les utilisateurs d’open spaces partagés ont tendance à louer des bureaux dans plusieurs lieux différents. Outre le fait que les travailleurs nomades n’ont pas besoin ni envie de rester figés à un endroit, ces entrepreneurs viennent chercher des conseils, échanger des informations et des réseaux. Généralement, c’est le tenancier de l’espace partagé qui organise le réseautage. Il peut arranger la mise en relation en planifiant des rencontres entre acteurs d’un même secteur. De plus, la disposition du mobilier et de l’espace partagé doit favoriser la discussion et les échanges. Ainsi, une machine à café correctement positionnée permettra de partager des informations plus facilement.